Ça fait un sacré bout de temps que j'ai sa playlist, il faut avouer qu'interviewer quelqu'un depuis la banquise c'est un peu compliqué. Surtout que mon filtre anti-couac de pingouin était cassé.
De plus c'est mon premier invité possédant sa propre page sur la walterpedia !
Heureusement lors de cet enregistrement, la météo nous fut favorable, les pingouins ont été cléments et même pompidou s'est fait discret pour laisser notre inviter parler de ses passions de ses expériences et peut être même mourir pour de faux deux fois mais bon les aléas du direct hein ...

C'est la playlist à Walter Diego Bernardo de Paulo Juan Nepomuceno María de los Alessandros Turlututos de la Santísima Trinidad Ruiz y Proof dit Wproof pasque c'est trop long à écrire.

Les titres retenus :
- Summertime - Janis Joplin
- Touch - Daft Punk et Paul Williams
- Eleanor Rigby - Pomplamoose
- I’ve got a feeling - The Beatles
- Trois morceaux en forme de poire - Erik Satie
- My funny Valentine - Chet Baker
- Janine - Camille
- Bobo Léon - Boby Lapointe
- Hidden Place - Bjork
- Try a little tenderness - Otis Redding

Et le titre de la honte :
La guerre des étoiles - René Joly (1977)

Et le titre libre de droit :
aa : A huge ever growing pulsating brain that rules from the centre of the underworld [(Full version) The Orb- A Huge Ever Growing Pulsating Brain That Rules

Les liens évoqués dans l'émission :

Les productions de walter proof (je n'ai pas le courage de copier coller son nom complet je dois bien l'avouer) sont regroupée sur l'inaudible.
Joplin : le documentaire d'Arte sur Janis joplin.
Wild horses duo au piano par nathaly dawn et sa maman.
The beatles a day in the life.
Le clip de Hidden place.
My favourite things par Bjork pendant Dancer in the dark.
Le Wapx 43 où walter nous présente Erik Satie.
The Commitments try a little tenderness et le film est en stock sur les sites de vente en ligne.
Le blues du dentiste par Ray Charles et Henri Salvador.
la pifothèque